Pratique de Silverlight


précédentsommairesuivant

Préface

Cela fait maintenant trois années que j'utilise Silverlight et avant lui WPF. Lorsque l'on me demande de qualifier Silverlight, le premier mot qui me vient à l'esprit est moderne. Moderne, l'environnement de travail via Expression Blend, logiciel de conception, que l'on pourrait qualifier d'hypercontextuel, et via Visual Studio porté en WPF pour sa version 2010. En tant que concepteur, c'est pour moi à ce jour le meilleur outil et produit créé par Microsoft. Moderne, le flux de production et les enjeux humains qu'il engendre dans celui-ci. Silverlight porte en lui une réflexion sur nous-mêmes et sur la manière dont nous catégorisons les acteurs de la production et leurs compétences. Que l'on soit développeur, graphiste, designer, architecte, directeur technique ou artistique, il est impossible de rester insensible à cette mutation qui s'opère autour de nous. Jusqu'à récemment, le design graphique ne concernait pas ou peu le monde du développement applicatif, mais le Web et son évolution ont servi de catalyseur et ont bousculé nos habitudes de production. Moderne enfin, parce que Silverlight représente le fer de lance des technologies dans ce domaine et qu'il échappe aux habitudes et aux clichés.

Les applications évoluent et, de ce fait, la communication qui a souvent fait défaut dans le passé entre techniques et créatifs est remise en jeu. Les frontières s'effacent à différents niveaux. Ainsi, une application perçue comme riche, l'est indépendamment de son support ou de son contexte de diffusion, qu'elle soit bureautique ou Internet. Ainsi, développeurs et designers éprouvent aujourd'hui la nécessité de communiquer et de travailler de concert pour obtenir des applications de meilleure qualité. L'un sans l'autre, ils ne peuvent plus répondre au renouvellement constant des problématiques clientes. Ainsi, les compétences de chacun ne sont plus enfermées et catégorisées aussi simplement qu'auparavant. Silverlight offre, de ce point de vue, un environnement de développement performant, robuste et complet. Il ne se contente pas de porter l'existant .Net dans une application compilée pour le Web ; il correspond pleinement à l'évolution des mœurs et des attentes des internautes, et leur propose de nouvelles expériences enthousiasmantes.

Ce livre est bâti sur ces principes, c'est une référence pratique de Silverlight qui vous accompagnera en production. Il s'adresse aux designers interactifs, aux développeurs ainsi qu'à tous les concepteurs souhaitant apprendre le framework Silverlight. Il expose les principes et concepts de cette plate-forme et les illustrent par de nombreux exemples téléchargeables. Il s'articule autour des deux axes de conception que sont le design et le développement, et les met en perspective l'un par rapport à l'autre. Si vous êtes designer interactif, ce livre vous donnera une meilleure compréhension des contraintes liées au développement d'applications. Il vous immergera progressivement dans l'univers du développement orienté objet tout en vous apportant les clés de la conception graphique propre à Silverlight. Si vous êtes développeur, il vous sensibilisera aux contraintes nouvelles en matière de design, de prototypage et d'expérience utilisateur. Il facilitera le dialogue et la communication avec les autres acteurs de la production. Quel que soit votre cas, cet ouvrage est conçu pour fluidifier vos productions et établir les bases d'une réflexion intermétiers respectueuse de chaque profil.

Prérequis

Ce livre s'adresse à deux types de public différents : les designers et les développeurs. La difficulté est progressive. Toutefois, quelques sections peuvent s'adresser à l'un de ces profils en particulier. Ainsi, ne vous formalisez pas sur certains termes utilisés, car même sans pratiquer le design ou le développement, il est nécessaire d'apprendre le vocabulaire propre à ces métiers pour communiquer avec chacun des acteurs d'une production.

Dans cette optique, les copies d'écran d'Expression Blend sont en anglais. Il n'est cependant pas nécessaire de connaître la langue de Shakespeare pour comprendre ce livre. De manière plus générale, il est conseillé d'avoir des notions basiques en création graphique ou en développement quel que soit le langage et le niveau technique.

Ce livre se positionne comme un ouvrage d'apprentissage en mode pas à pas. Les trois premiers chapitres ainsi que celui dédié à SketchFlow (Chapitre 9 Prototypage dynamique avec SketchFlow) sont les seuls qui ne nécessitent a priori aucune des disciplines mentionnées précédemment.

Organisation de ce livre

Cet ouvrage se compose de trois parties.

  • Partie I, Approche. Cette partie du livre donne une vision globale de la technologie Silverlight et de son positionnement. Nous y découvrons l'architecture de la plate-forme ainsi que son histoire. Nous créons notre premier projet Silverlight et nous y abordons les principes élémentaires de conception liés à Silverlight. Nous la clôturons par un tour d'horizon des composants fournis par la plate-forme et nous concevons un premier site brut plein écran.
  • Partie II, Interactivité et création graphique. Cette partie s'axe essentiellement sur le graphisme et l'interactivité au sein de Silverlight. L'animation, le modèle événementiel, la conception d'interfaces graphiques, la personnalisation graphique de composants ou encore la 3D, sont autant de sujets étudiés. En fin de partie, nous abordons la conception de prototypes dynamiques via la technologie SketchFlow.
  • Partie III, Conception d'applications riches. Le flux de production, le positionnement métier et l'architecture représentent les thèmes de cette partie. Au cœur de ceux-ci, nous étudierons notamment la conception de contrôles, l'organisation et le rôle des ressources responsables de la répartition des tâches de chacun, ainsi que le modèle de conception MVVM et le chargement de données externes.
    Les exemples
    Ce livre contient de nombreux exemples sous forme d'exercices, de projets et de fichiers divers dont la majorité est téléchargeable sur le blog dédié au livre ainsi que sur le site de l'éditeur Pearson. Le blog est conçu dans le but de mettre à jour les projets et de garder un contenu vivant et cohérent. Il est disponible à l'adresse http://referencesilverlight.tweened.org. Certains projets doivent être récupérés sur ce dernier avant de pouvoir vous lancer. Il est organisé sous forme de treize catégories dont chacune correspond à un chapitre. Elles donnent accès à différents articles contenant les sources, les projets et certains schémas téléchargeables. Plusieurs composants et autres classes sont en téléchargement libre et peuvent vous aider dans vos productions. Certains des contrôles ont été récemment ajoutés à la bibliothèque SLExtensions ou fondus avec ceux déjà existants. Dans tous les cas, ils sont accessibles sur mon blog http://www.tweened.org via la catégorie Composants.
    Conventions typographiques
    Les conventions typographiques adoptées dans ce livre sont les suivantes :
  • police fixe : cette police met en valeur les éléments du langage ;
  • police fixe grasse : dans les extraits de code, cette police met en exergue les modifications apportées aux programmes ;
  • ce type de note fournit des précisions en marge du texte ;
  • cette icône vous met en garde sur un point précis.

précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Licence Creative Commons
Le contenu de cet article est rédigé par Eric Ambrosi et est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 3.0 non transposé.
Les logos Developpez.com, en-tête, pied de page, css, et look & feel de l'article sont Copyright © 2013 Developpez.com.